Octobre Rose, Sophrologie et cancer du sein

La sophrologie pour vous aider, vous accompagner, vous soulager … Le cancer du sein est la tumeur maligne la plus fréquente chez la femme. Certains facteurs de risque de cancer du sein sont connus. Détecté tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10. Mais les traitements sont parfois lourds et l’impact psychologique est important. La femme vit un vrai raz-de-marée émotionnel à l’annonce de leur cancer et au suivi des soins; perte de moral, de confiance en soi, d’estime de soi, de féminité, fatigue chronique, douleurs et rapport difficile au corps (chute de cheveux, prise ou perte de poids, ablation du sein). Le soutien est alors primordial: soutien familial, soutien médical, soutien sociétal. L’aide, l’entraide et la solidarité jouent en faveur d’un meilleur état psychologique pour vaincre la maladie.

C’est pourquoi, en tant que Sophrologue, je m’engage, à mon niveau, à soutenir et accompagner toutes CES femmes, mères, filles, épouses, grands-mères, femme libérée… à gérer au mieux les traitements et la période délicate des soins, ainsi qu’à développer toutes les capacités du corps et du mental pour que les femmes en traitement ou en rémission puissent retrouver joie de vivre, sérénité, équilibre de vie et confiance en l’avenir !

Près d’une femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie. En 2018, en France, on estime que près de 59 000 nouveaux cancers du sein ont été détectés. Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus il se soigne facilement, et plus les chances de guérison sont élevées. On observe 99 % de survie à 5 ans pour un cancer détecté à un stade précoce. Il est donc essentiel de faire les mammographies de DEPISTAGES, même en l’absence de tout symptôme !

Sophrologues engagés contre le cancer du sein
Sophrologues engagés contre le cancer du sein

SOPHROLOGIE ET CANCER DU SEIN

La sophrologie est une techniques psycho-corporelle qui s’avère bénéfique au cours d’un cancer du sein. Elle permet notamment d’aider les patientes à la gestion du stress, de la fatigue et des douleurs.

La sophrologie est une méthode psychocorporelle verbale. Elle consiste à entraîner le corps et l’esprit pour gagner en sérénité et mieux-être en utilisant des techniques travaillant à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale. « La sophrologie fait partie des soins de support intégrés dans les parcours de soins oncologiques, informe le Dr Carole Bouleuc, médecin spécialisée en soins de supports à l’Institut Curie (Paris). La sophrologie est utilisée pour aider les patientes à se sentir mieux, à gérer leur stress, à diminuer la fatigue et à mieux supporter les effets secondaires des traitements oncologiques. 4 femmes sur 10 ayant un cancer du sein déclarent recourir à des techniques psycho-corporelles thérapeutique, comme la sophrologie.

Un accompagnement en sophrologie pourra aider la patiente atteinte d’un cancer du sein à accepter les changements de son corps, à se le réapproprier et à retrouver l’estime de soi. « Les exercices de sophrologie aident également à évacuer tout le stress accumulé apporté par l’annonce du cancer, la chirurgie, les effets secondaires… », informe le Dr Carole Bouleuc. La maîtrise du stress permet d’apprendre à se relaxer et ainsi de retrouver une certaine vitalité. Enfin, les différents exercices de sophrologie apportent une aide pour la gestion de la douleur. Si les douleurs ne disparaissent pas, elles peuvent être atténuées et surtout cela évitera une aggravation provoquée par le stress, les contractures musculaires, la fatigue et les insomnies.

Un accompagnement en Sophrologie pour la maladie du cancer du sein permet de :

  • Evacuer les tensions
  • Retrouver un état de détente
  • Booster la vitalité
  • Se concentrer sur le positif
  • Apaiser et gérer les douleurs des traitements
  • Renforcer le métabolisme et la combativité
  • Développer la confiance et l’estime de soi.

La Sophrologie à l’institut Gustave Roussy

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, intègre la sophrologie dans son parcours de soins, dans le cadre du programme « Mieux vivre avec le cancer ». C’est une méthode scientifique conçue pour l’équilibre corps/esprit. Un entrainement de la conscience dans le corps pour développer ses capacités, ses ressources, améliorer ses moments et à terme son quotidien.

 » Les pratiques psycho-corporelles amènent à prendre conscience de soi en explorant les sensations perçues et émotions ressenties. Se faisant, elles permettent d’apprendre à lâcher prise et appréhender avec plus de détachement les difficultés qui surviennent, physiques ou psychologiques. La Sophrologie est une discipline qui aide à la recherche de l’harmonie physique et mentale, de la sérénité et de la paix intérieure. Elle équilibre l’être humain et lui redonne confiance. Elle permet à chacun de développer ses capacités personnelles, d’utiliser au mieux ses ressources et d’améliorer ainsi son existence » Institut Gustave Roussy, centre de référence de lutte contre le cancer en Europe. Site de Villejuif, Paris, Département des soins de support.

Mon aide en tant que Sophrologue

A mon sens, chacun peut faire sa part de colibri*; En tant que sophrologue engagée, j’offre au mois d’octobre une séance GRATUITE de sophrologie à toutes les femmes atteintes du cancer du sein. En cabinet, à Sanguinet, dans le nord des Landes, Sud Bassin d’Arcachon ou en Visio, téléconsultation, dans toute la France. Prendre RDV au 0650880681 avant le 31 Octobre. Soyons solidaires ! Octobre Rose 2021

Avec tout mon soutien. Charlotte Conte, Sophrologue

* La légende du Colibri : Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! «  Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. » La fable du colibri est une légende amérindienne. Elle symbolise l’importance de chaque geste, chaque engagement et action, même dans une cause qui nous dépasse. Si chacun, comme le colibri, « fait sa part », en donnant le maximum qu’il peut à son niveau, alors nous pouvons vivre dans un monde meilleur.

Sources : Top Santé Magazine, Institut Curie, Institut Gustave Roussy, IFS (institut de formation à la sophrologie).

Pour poursuivre votre lecture, cliquez sur ce lien : Sophrologie et suivi pendant un traitement médical !

Comments are closed.